Menu Fermer

Terre plate : le problème du complot

Selon les platistes, « on » veut nous faire croire que la Terre est un globe. Mais les raisons qui motivent ce complot sont floues, et généralement les platistes ne savent pas nous expliquer pourquoi on voudrait nous faire croire de telles choses, et éludent la question lorsqu’elle est posée.

théorie du complot
Pixabay

La théorie du complot

La Terre plate est une théorie du complot parmi tant d’autres. Parmi les autres théories, on trouve la dangerosité des vaccins, les chemtrails, les reptiliens, le canular du 11/09/01, l’assassinat de Kennedy, la conquête spatiale etc.

Le but du « jeu » si on peut l’appeler ainsi, est d’attribuer aux gouvernements tout un tas de mensonges afin de les faire passer pour des « méchants ». Pourquoi ? Difficile à dire. L’hypothèse la plus plausible qu’il m’ait été donnée de voir est l’ennui. En effet, les théoriciens du complot trouvent en leur croyance un peu de piment pour leur vie qu’ils trouvent monotone. Bien entendu, tout ceci est inconscient, et jamais un complotiste ne vous dira qu’il trouve sa vie ennuyeuse et que la théorie du complot n’est qu’un refuge. Une autre hypothèse est un simple trouble psychiatrique. Quoi qu’il en soit, tant qu’un complotiste n’aura pas reconnu qu’il a un problème, il sera difficile d’en évaluer la cause.

Et Dieu dans tout ça ?

Concernant la Terre plate, la question de la religion revient souvent dans les discussions. En effet, de nombreux platistes nous ressortent la représentation de la Terre dans de nombreuses saintes écritures, quelle que soit la religion.

Ce qui est un gros problème. Car lorsqu’on parle de religion, on est dans un concept métaphysique, et non plus scientifique. On aura alors droit à des arguments d’autorité du genre « c’est dans la bible alors c’est comme ça ». J’ai vu récemment un platiste citer Einstein :

« Je veux connaître les pensées de Dieu ; tout le reste n’est que détail. « 

Cela lui suffisait à dire que comme Einstein croyait en Dieu alors Dieu est à l’origine de tout. Sauf que ces propos sont tirés de leur contexte. Einstein a en effet souvent parlé de Dieu, mais pas toujours pour entendre ce que souhaitent les platistes. Ainsi, dans une lettre adressée à Eric Gutkind en 1954 (lettre vendue aux enchères pour près de 3 millions de dollars chez Christie’s en 2018), il explique clairement sa vision de Dieu.

Einstein et Dieu
La première page de la lettre d’Albert Einstein

Parmi ce qui est dit, on peut notamment lire :

« Le mot Dieu n’est pour moi rien d’autre que l’expression et le produit des faiblesses humaines, et la Bible un recueil de légendes vénérables mais malgré tout assez primitives. »

Afin de ne pas trop paraphraser et passer à la suite de l’article, je vous renvoie à l’article de France Culture consacré à cette lettre (voir sources en fin d’article).

Mais revenons-en à notre théorie du complot. Pour les platistes donc, le but est de nous cacher l’existence de Dieu.

Un problème de dates

Ceci nous pose un problème d’ordre chronologique. Car la théorie selon laquelle la Terre est un globe n’est pas postérieure à l’an 0. 500 ans avant cela, Platon considérait déjà la Terre comme étant un globe. 400 ans avant notre ère, Aristote pensait la même chose. Mais l’estimation la plus ancienne d’une Terre sphérique revient à Parménide, au VIème siècle avant JC. Et au IIIème siècle avant JC, Eratosthène fit une mesure assez précise de la circonférence de la Terre, se trompant d’à peine 700 kilomètres.

Comment ces grecs auraient-ils eu l’idée de nous cacher l’existence d’un Dieu qui n’existait pas encore ?

Erratum : on vient de me notifier (à raison) mon ignorance en matière de religion. En effet, la bible est antérieure à l’an 0 (8ème siècle avant JC) et mentionne bien avant cette date l’existence d’un dieu unique et la notion de Terre plate. C’est alors qu’on peut déjà mettre en opposition croyance et savoir. En effet, absolument rien ne prouve ce qui est énoncé dans la bible, alors que les grecs donnent des calculs détaillés bien assez tôt.

Ératosthène
Ératosthène enseignant à Alexandre. Bernardo Strozzi [Public domain], via Wikimedia Commons

Les Franc-maçons sont souvent pointés du doigt également. Mais ce mouvement n’apparait qu’à la fin du XVIème siècle. La NASA ? Elle n’est créée qu’en 1958. L’idée le la Terre globe a déjà plus de 2000 ans…

Le moyen-âge et la Terre plate

L’autre souci est qu’au moyen-âge, contrairement à une idée répandue, on ne croit pas à une Terre plate, en dehors de quelques illuminés pointés du doigt. La science du moyen-âge est bien plus évoluée que l’image qu’on en a, et l’enseignement, délivré par le clergé, parle bien d’une Terre sphérique. Certes, elle parle aussi de géocentrisme, mais c’est une autre histoire.

moyen-âge terre plate complot
Calcidius, Xème siècle [Public domain], via Wikimedia Commons

Au moyen-âge donc, le clergé pense (sait) déjà que la Terre est un globe. Et cela ne sera jamais mis en doute. Aujourd’hui encore, l’Église est convaincue de la rotondité de la Terre.

Partant de là, la « raison » du complot n’a plus lieu d’être. Mais alors, pourquoi nous ment-on ? Je crains que l’on n’ait jamais de réponse à cette question…

Un complot mondial

Enfin, selon les platistes, cela serait un complot mondial, et seuls quelques éclairés (j’ai envie de dire « illuminés ») ont découvert le pot aux roses.

Selon eux, le système scolaire, pourtant longtemps tenu par le clergé, les gouvernements, pourtant souvent en désaccord entre eux, la NASA, pourtant créée sur le tard, et tout un tas d’autres organisations, gouvernementales ou non, font partie de la supercherie. Mais cela pose un énorme problème.

Ce problème, c’est le risque de fuite. Car, l’histoire nous le prouve, plus un complot contient de protagonistes, et plus le secret est tenu longtemps, plus le risque de fuite est grand. Comment peut-on expliquer qu’un complot qui dure depuis 2000 ans et qui implique plusieurs millions de personnes n’ait pas encore éclaté au grand jour ? C’est statistiquement impossible.

Mais surtout que dire des millions d’observateurs indépendants, astronomes, physiciens, mathématiciens, amateurs de sciences en tous genres ? Font-ils partie du complot ? Est-ce que JE fais partie du complot ? Soyons sérieux, cela ne peut pas être ainsi. En tout cas, une chose est sûre : je n’ai jamais reçu le moindre centime de la part de la NASA…

En conclusion

Le fameux « on nous ment » est toujours à prendre avec des pincettes. Comme j’aime à le dire : « ON est un con ». Pour ma part je n’accorde du crédit qu’à des propos qui sont sourcés et argumentés avec un minimum d’esprit critique. Il ne suffit pas de dire une chose en boucle pour qu’elle devienne vraie… À méditer.

Sources

3 Comments

  1. Béréenne attitude

    Bonjour,
    J’ai toujours pensé la terre ronde. Bien qu’un ou deux arguments platistes m’ont semblé envisageables.

    Je n’explique pas par exemple que la lune fait 28 jours pour faire le tour de la terre mais que je la vois tous les soirs à la même place ou presque.

    Ne devrais-je pas la voir seulement tous les 28 jours ?

    Ceci dit, au moyen âge, le clergé ne suivait pas la Bible mais la métaphysique greque d’Aristote et de Platon, depuis Tomas D’Aquin dans les années 1200 en tout cas. Il y avait d’autres chretiens qui eux suivaient la Bible.

    Avant 1200, les catholiques n’avaient aucune école. Ce sont les lecteurs de la Bible qui s’apprennaient à lire entre eux. Cela se retrouve partout dans l’histoire, l’alphabétisation des femmes, etc. Et par la suite aussi, afin de donner à tous la possibilité de lire la Bible. Lorsque le clergé a instauré des écoles, il a fait le contraire,t il a stimultanement interdit la Bible. C’était le temps de la construction des cathédrales, chacun voulant une plus grande et plus haute. Or, il n’y a pas de cathédrales du tout dans la Bible même toute petite.

    Les lecteurs le réalisant elle fut interdite. Plusieurs, sans connaître les sciences donnaient raison à la Bible.

    Cette introduction pour ta phrase ici : ***** absolument rien ne prouve ce qui est énoncé dans la bible, alors que les grecs donnent des calculs détaillés bien assez tôt *****

    Au contraire, de plus en plus de réels scientifiques découvrent combien la Bible est scientifiquement précise et juste.

    Sauf que pour plusieurs mots, soit nous avons perdu leur signification à l’origine, soit un mot ou une expression peut dire en même temps plusieurs choses. Quelle est sa signification à l’origine ?

    Beaucoup de scientifiques non chrétiens et même (se disant) chrétiens analysent la Bible et font le contraire, y rechercher des failles.

    Il y a réellement un enjeu entre ceux qui croient la Bible et parfois la défende très, mal et passent pour des abrutis et ceux qui la discrédite parfois même en ayant l’air de la soutenir.

    L’enjeu est dans la pérennité de l’humanité entière. Dieu dans la Bible souhaite que l’humanité prospère et qu’il n’y ait aucun laisser pour compte. Donc la prospérité de tous.

    Dès que quelqu’un se pense mieux ou plus sage ou plus fort ou plus « libéré » ou plus spirituel, etc que d’autres, plusieurs sont oubliés de cette prospérité.

    Pour que chacun en bénéfice, Dieu donne des directives de collaboration aux hommes, afin qu’ils soient heureux. Chacun. Tous.

    Et il y a bien des recommandations très scientifiques pour les récoltes, les femmes, etc etc. Mais personne n’en veut, préférant son propre plaisir plutôt que Dieu et la vie d’abondance et de joie qu’il nous offre. Chacun pense à sa pomme. Personne ne pense à l’humanité sur la durée sans oublier personne même très vieux, très malades, très jeunes, très loin, etc

    Le but de Dieu est la vie éternelle et la vie sur terre en abondance. Le but de l’homme est égoïste. Il n’a aucun soucis de la pérennité de tous, de chacun.
    Donc on fait passer les chrétiens qui croient la Bible pour des extrémistes bornés …

    Je t’invite à lire le livre aux Romains ou encore aux corinthiens dans la Bible et un des évangiles afin que tu te fasses toi une opinion.

    • sebbbl

      Bonjour et merci pour ton commentaire.
      Je ne répondrai ici que concernant la lune, le reste n’étant ni de ma compétence ni de mon goût (pour moi la religion est une perte de temps, mais c’est un avis qui n’engage que moi et je respecte quiconque n’ayant pas le même, chacun son point de vue.

      En fait la lune n’est pas à la même place chaque soir. Sa position est décalée d’un jour à l’autre. Elle ne sera à la même position que la veille à la même heure – 50 minutes. C’est pourquoi certains soirs on ne la voit pas, et pourquoi elle apparaît aussi parfois en plein jour.

Laisser un commentaire